Pourquoi et comment je suis devenue végétarienne

vegetables-2338824_1280

Hello loves !

Aujourd’hui et après un grand silence radio de ma part on se retrouve avec un article qui m’a été demandée par plusieurs personnes notamment quelques abonnés, sur POURQUOI et COMMENT je suis devenue végétarienne. Comme certains d’entre vous le savent déjà, cela fait des années que j’essaye de me convertir au végétarisme et que je me retrouve à chaque fois soit avec une carence, faute de régime pas assez équilibré, soit avec un hamburger à la main faute de sérieux et d’implication. Cela dit, cela fait maintenant environ un mois et demi que je suis végétarienne sans faute (et bientôt végétalienne) ! Je tenais donc à vous énumérer quelques raisons pour lesquelles j’ai pris cette décision mais aussi vous décrire brièvement le process de ma conversion et mon petit parcours de combattante.

Les raisons principales pour lesquelles je suis devenue végétarienne

  • Les animaux sont des êtres vivants et ils méritent de vivre de façon normale et naturelle : la première raison la plus évidente et logique est tout simplement que les animaux sont nos amis, nos semblables même, et qu’ils méritent tout comme nous de VIVRE et de ne pas être abattus et décapités pour finir dans nos assiettes. Toute vie mérite d’être respectée et préservée, et personne n’a le droit de faire (ou faire faire) souffrir un animal pour le manger !
  • Les protéines animales sont dangereuses pour la santé et favorisent l’apparition de cancers et maladies : les ressources végétales sont quasi-complètes en protéines et vitamines (mis à part la B12 qui est présente dans les produits laitiers et la viande, devant être prise en complément pour les végétariens et encore plus les végétaliens). Les protéines animales nuisent à notre santé et les scientifiques ont démontré qu’une panoplie de maladies et de cancers se cachent derrière. Autant s’informer et dire stop !
  • L’industrie de la production de la viande et des produits laitiers pollue et nuit à l’environnement : les chiffres sont effrayants et notre planète se détériore de plus en plus principalement à cause de la production en masse de la viande, volaille, poissons et produits laitiers. Non seulement les animaux souffrent et sont condamnés à vivre dans des conditions lamentables et inhumaines mais notre écosystème prends également de sérieux coups !
  • La consommation des produits laitiers et animaliers empire les problèmes de peau (acné et autre) : raison plus sophistiquée mais bien réelle, les végétariens et végétaliens ont le plus souvent une peau radieuse en bonne santé. Perso je souffre d’une peau intolérante et très très très réactive, autant arrêter les produits laitiers et animaliers qui ne m’aident certainement pas à avoir une belle peau !

Un process doux et progressif pour ne pas brusquer son métabolisme

En effet, j’ai compris depuis quelques temps que le meilleur moyen de se mettre au végétarisme est d’y aller en douceur et d’éliminer les produits animaliers petit à petit. Je vous explique, j’ai dû éliminer la viande rouge et la volaille pendant plusieurs semaines dans un premier temps avant de me déclarer végétarienne, pour ensuite éliminer le poisson et fruits de mer dans un deuxième temps, de façon très progressive. Pour ce qui est des produits laitiers et des œufs, j’ai réduit ma consommation de 90% et je m’apprête à les éliminer entièrement dans quelques semaines, le temps que mon corps s’adapte au changement. Enfin, j’espère devenir Vegan une fois que mon régime alimentaire sera stabilisé, pour ceux qui ne savent pas ce que c’est, il s’agit d’un stade supérieur du végétarisme où il s’étend au-delà de l’alimentation et qui va jusqu’aux petits détails de tous les jours, c’est-à-dire adopter un mode de vie 100% friendly aux animaux et Cruelty Free. D’ailleurs, je vous invite à lire mon article sur pourquoi il faut passer aux produits cosmétiques Cruelty Free pour en savoir plus si vous ne l’avez pas encore fait.

Conclusion : notre régime alimentaire doit changer progressivement pour laisser le temps à notre corps de s’adapter correctement et de pas tomber dans les carences, tout en veillant à manger équilibré, consommer tous les jours des aliments riches en protéines végétales notamment lentilles, pois chiches, fruits secs…etc., à côté des fruits et légumes.

Pour tout vous dire, ce n’est pas plus difficile d’adopter un régime végétarien tant qu’on respecte les petites règles ci-dessous :

  • Consommer tous les types de fruits et légumes (dans la mesure du possible), idéalement de la saison, bio et non OGM
  • S’informer des sources de protéines végétales et se procurer le maximum d’aliments alternatifs tels que le tofu, les légumineuses etc. et les consommer jusqu’à quatre fois par semaine
  • Se supplémenter en B12 (comprimés ou sachets)
  • Se mettre à la cuisine pour se préparer ses propres plats, perso j’apprécie le fait de cuisiner beaucoup plus qu’avant
  • Ne jamais sauter de repas durant la journée (trois repas principaux et éventuellement deux petites collations – selon ses besoins/envies, il faut écouter son corps encore une fois)
  • Intégrer le maximum de sources de vitamines dans son régime, favoriser les sources naturelles telles que les graines, les épices, les herbes…etc.
  • Faire un test d’anémie (tous les mois pendant les six premiers mois et tous les trois mois pendant les deux premières années) et un bilan général tous les six mois environ (chose qui m’a été recommandée par un nutritionniste)

Voili voilou les amours. N’hésitez-pas à me laisser vos commentaires et me dire ce que vous en pensez et si vous envisagez vous aussi de franchir le pas et vous initier au végétarisme !

A bientôt sur laplumedelapassion pour un nouvel article ! ❤

 

 

Publié par

laplumedelapassion

Je suis une jeune marocaine de 25 ans passionnée d'art et de belles choses, écrivaine, auteure de deux ouvrages (L'avenir dans ses mains et Fumée fatale), bibliophile, environnementaliste et amoureuse de tout ce qui brille. 

5 réflexions au sujet de “Pourquoi et comment je suis devenue végétarienne”

  1. Bonjour et bravo pour ton parcours ! Je suis moi-même végétalienne après plusieurs années de végétarisme, et je lis et discute beaucoup sur le sujet 🙂 je me permets de te faire part de deux remarques :

    – Lorsque tu écris que toutes les vitamines sont présentes dans les végétaux, ce n’est pas le cas pour la vitamine B12, et il faut absolument se complémenter (même si on n’est pas strictement végétarien.ne d’ailleurs, c’est bien de le faire si on consomme peu de produits animaux). Les conséquences possibles d’une carence sont grave (neurologiques notamment), donc ce n’est pas à prendre à la légère. On a la chance de pouvoir synthétiser cette vitamine facilement à base de cultures bactériennes, cela nous permet d’avoir un mode de vie éthique, profitons en 🙂

    – Lorsque tu écris « toute vie mérite d’être respectée et préservée, et personne n’a le droit de faire (ou faire faire) souffrir un animal pour le manger » : c’est une formulation courante chez les végétariens et militants de la cause animale, moi aussi je l’ai spontanément formulé comme ça au début. Mais si on se penche sur la formulation, il y a un souci : les plantes aussi sont vivantes et ça ne nous dérange pas particulièrement de les consommer… c’est donc que la question n’est pas « la vie », mais plutôt quelle vie, quelle capacité à souffrir, à ressentir etc.

    A bientôt par ici ou ailleurs, et bonne aventure bloguesque 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou, je te remercie pour ton message et tes remarques. Cela dit, en ce qui concerne la vitamine B12, j’ai cru lire ça quelque part par contre les avis étant un peu controversés je n’y ai pas prêté attention. Je vais me renseigner davantage et essayer de voir comment me la procurer tu fais bien de me le rappeler ! Sinon pour ta deuxième remarque, je suis d’accord avec toi mais n’empêche que les plantes n’ont pas de système nerveux et donc ne ressentent pas de douleur/souffrance quelconque à priori ! Toutefois tu as raison de dire que la formulation n’est pas tout à fait correcte puisque ça reste une vie mais voilà je le pensais plus dans le sens conscience et capacité de ressenti. Merci encore et bon courage à toi aussi. 😊

      Aimé par 1 personne

      1. Merci de ta réponse 🙂 ce n’est vraiment pas controversé pour le coup, toutes les études montrent qu’il faut faire gaffe. Si tu es sur Facebook il y a un groupe qui s’appelle « Vive la B12 » qui en parle souvent ! On peut trouver des compléments en ligne et dans certaines boutiques, moi je prends la Veg1 comme beaucoup de monde par ex. Le livre d’Ophélie Véron, Planète végane est aussi vraiment top, plein de conseils, très rigoureux, très plaisant à lire 🙂 (je comprends tout à fait pour la formulation, comme je disais, moi aussi j’ai écrit des phrases similaires il y a quelques années !). Belle journée à toi 🙂

        Aimé par 1 personne

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s